Choeur Symphonia Symphonia, chœur symphonique et Sinfonietta, chœur associé

2.1.0 Brahmsez encore !

8 novembre 2022

 

Episode V

Dimanche 4 décembre 2022 à 17h toujours avec l’orchestre lyonnais l’OSIU mais en l’Église de Saint-Galmier cette fois-ci, pour finir en beauté dans la ville natale de notre chef Yannick Berne.

Cette fois, c’est comme un retour aux sources pour Yannick Berne, chef du Chœur Symphonia : en effet, depuis bientôt 30 ans, avec son chœur fétiche ou en petit effectif avec Sinfonietta, il a proposé et dirigé régulièrement de belles pièces musicales dont beaucoup se souviennent parmi tous les baldomériens : jeunes comme anciens. Encore une fois, avec l’orchestre lyonnais l’OSIU, sa ville natale va entendre début décembre le beau requiem de Brahms. Tous les choristes sont fiers de partager à nouveau (après les 4 représentations de 2022 en terres ligériennes et auvergnates) cette œuvre avec le bel orchestre plein de talents de l’OSIU (Orchestre Symphonique INSA-Universités).

 

Anecdote de l'Episode V

Partition la plus longue du compositeur comme un avant-goût de la douceur hivernale au coin du feu, cette ode funèbre bouleversante, pour chœur, solistes et orchestre, cultive un esprit de douceur, de tendresse et d'amour assez rare dans l’histoire des requiem.

Beaucoup d’internautes se sont interrogés : « Un requiem ? en allemand ? Croyez-vous que je vais apprécier ? Cela me paraît difficile ? »

Mais oui ! Découvrez ce pilier du répertoire choral dans lequel Johannes Brahms rend hommage à Schumann et à sa propre mère. Ein deutsches Requiem, avec ses textes en allemand issus de la Bible de Luther, s'inscrit dans la tradition germanique à travers les fugues au chœur, les solos recueillis du baryton et de la soprano, et la puissance de l'orchestre. Oubliez la violence du Dies irae, et écoutez cette œuvre pleine d'espoir où « bienheureux ceux qui souffrent, car ils seront consolés ». Brahms n'était pas porté vers l'amour mais vers la charité, aussi la mort devient quasiment douce et fraternelle et l'angoisse ne peut se résoudre que dans une sorte de consolation maternelle comme une voix de soprano séchant toutes les larmes et apaisant l'enfant affolé que nous ne cessons d'être.

Venez découvrir cette musique planante en toute confiance car vous serez surpris !

Bien plus en vérité, car dépassant l'immersion mystique étale et rassurante, l'œuvre de Brahms se veut une consolation amère et douce à la fois. Amère de la constatation de la vanité du monde, des poussières du monde, et douce de cette lumière d'après la douleur.

RESERVATIONS

Newsletter concerts

En indiquant votre adresse email vous consentez à recevoir nos lettres par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment et via les liens de désinscription.

Notre prochain concert

         Un requiem allemand
         Concert Symphonia
         Dimanche 4 décembre 2022
         Saint-Galmier

Réservations

FaceBook

FaceBook